L'AME BEARNAISE PAR  l'abbé Jean CASANAVE

L'abbé Jean CASANAVE est largement connu dans notre vallée ou il est souvent venu célébrer et il a d'excellentes relations, très anciennes avec Frère Pierre. pour mieux connaître ses domaines d'action, voici ce qui figure sur son Blog:

 

Mes blogs

  • Eclats de vie, réflexions d'un curé de la campagne

Qui suis-je ?

 

Localité

Né a Jasses, 64, France

Introduction

Jean Casanave, prêtre au service de la formation permanente diocésaine (Pyrénées Atlantiques), propose ses réflexions sur les centres d'intérêts indiqués plus bas. Vous pouvez faire un commentaire ou vous signaler par un simple "lu" en cliquant sur "commentaires"

 

C'est  l'évêque, a son arrivée , qui lui a demandé de lui dire ce qu'était l'âme béarnaise car il connaissait ses aptitudes d'observateur de la société et de la vie des notre territoire. Ce sont ces réflexions, déjà présentée dans d'autres lieux et qui a toujours été très appréciée qu'il viendra nous présenter

 

( texte présentation à venir)

 

 

 2 

DEUX ARTICLES A LIRE...

 

1) UN PEU D'HISTOIRE DU BEARN

 

Le Béarn, à l'est du département, a une histoire originale qui ne se confond avec l’histoire de France, telle que nous l’avons apprise, qu’à partir de 1620.

En effet, ce petit État a su garder son indépendance pendant plusieurs siècles aux côtés de ses puissants voisins français et espagnols. Il n'a eu de cesse de défendre la liberté et la justice de tous les Béarnais dans un savant mélange d'aristocratie et de démocratie (éléments si anachroniques au Moyen-Âge). Les fors de Béarn représentent la plus ancienne législation écrite de France, il s'agissait autant d'une charte politique que d'un code de justice dont même le souverain du Béarn ne pouvait se défaire.

L'histoire du Béarn est traversée de personnages illustres comme Gaston Fébus, Jeanne d'Albret, Henri IV.

A son histoire s'ajoute les nombreuses traditions du Béarn Pyrénées. Elles reflètent parfaitement l'identité culturelle de ce peuple : la garbure, le jeu de quille de 9, la pélère…

Pour compléter cette information historique, ne manquez pas d’aller visiter les sites patrimoniaux suivants : le château de Pau, Montaner ou Morlanne, la tour Moncade et le vieux pont d’Orthez, la ville bastionnée de Navarrenx, le musée Bernadotte à Pau et le musée du protestantisme à Orthez.

 

 

POURQUOI DEUX VACHES SUR L'ECUSSON DU BEARN

 

PourL'Histoire et les Hommes du Béarn

Le Béarn, à l'est du département, a une histoire originale qui ne se confond avec l’histoire de France, telle que nous l’avons apprise, qu’à partir de 1620.

En effet, ce petit État a su garder son indépendance pendant plusieurs siècles aux côtés de ses puissants voisins français et espagnols. Il n'a eu de cesse de défendre la liberté et la justice de tous les Béarnais dans un savant mélange d'aristocratie et de démocratie (éléments si anachroniques au Moyen-Âge). Les fors de Béarn représentent la plus ancienne législation écrite de France, il s'agissait autant d'une charte politique que d'un code de justice dont même le souverain du Béarn ne pouvait se défaire.

L'histoire du Béarn est traversée de personnages illustres comme Gaston Fébus, Jeanne d'Albret, Henri IV.

A son histoire s'ajoute les nombreuses traditions du Béarn Pyrénées. Elles reflètent parfaitement l'identité culturelle de ce peuple : la garbure, le jeu de quille de 9, la pélère…

Pour compléter cette information historique, ne manquez pas d’aller visiter les sites patrimoniaux suivants : le château de Pau, Montaner ou Morlanne, la tour Moncade et le vieux pont d’Orthez, la ville bastionnée de Navarrenx, le musée Bernadotte à Pau et le musée du protestantisme à Orthez.

Adhérez !

cliquez ci dessus pour qu'il s'affiche

Nos partenaires

Merci de vos visites