HISTOIRE ET DEVENIR DES LACS DE MONTAGNE, et de LEUR FAUNE, par M. Didier GALOP

 

Quelques lignes sur la conférence

 

  

La conférence  donnée à Accous a eu pour thème les lacs d’altitudes Pyrénéens. Composante importante du paysage montagnard, les lacs d’altitude pyrénéens représentent à la fois un attrait touristique et économique mais aussi un enjeu écologique. Situés à haute altitude, ils seront particulièrement sensibles au changement global et en particulier climatique qui caractérise le siècle en cours. Cependant la connaissance de ces écosystèmes est encore lacunaire et c’est dans ce but qu’un vaste programme de recherche a été lancé il y a quelques années afin de reconstituer leur histoire écologique et de les observer par des suivis instrumentés. au cours de la conférence ont été présentés quelques aspects de ces recherches récentes mais plus spécialement sur un aspect particulier à savoir celui de l’exploitation piscicole de ces lacs.  En effet, derrière l’acte anodin qui consiste attraper une truite dans un lac des Pyrénées, se cache une histoire mal connue : celle de l’origine de ces poissons. Il s’agit là d'une histoire particulière qui se confond avec celles de l’économie des vallées pyrénéenne, de l’essor du tourisme thermal, du pyrénéisme et du développement de l’halieutisme qui, en moins d’un siècle, a entrainé un bouleversement rapide et complet des écosystèmes lacustres.

                                           -------------------------------------------

Aujourd'hui les lacs d'altitude dans les Pyrénées attirent beaucoup et sont souvent le but des sorties en montagne.

C'est quelque chose de très récent, car, jusqu'à la fin du 19ème siècle ces lacs n'étaient pas connus, ni étudiés , et le plus souvent ils ne figuraient même pas sur les cartes!!

Dès le début du 20ème siècle ils furent d'actualité, d'abord par Raymond de Carbonifères, puis par De Candaules  qui mesura leur température.. Puis vinrent d'autres personnes tels Belloc qui fit une première  topographie des Lacs Pyrénéens et l'abbé Ludovic Gourrier qui publia un Atlas des Lacs des Pyrénées. Puis vint le moment ou ces lacs furent considérés comme une ressource en eau pour l'irrigation ou la production d'électricité.

 

M. Galop

 

 

Didier Galop est directeur de recherche au CNRS et spécialiste de l’histoire de l’environnement. Depuis plus de vingt ans il étudie à partir des archives naturelles (tourbières, sédiments lacustres) l’histoire de la végétation, du climat et des activités humaines sur le massif pyrénéen afin de mieux comprendre les interactions complexes entre sociétés et milieux naturels. Il dirige le laboratoire GEODE (unité mixte CNRS / Université J. Jaurès de Toulouse) et l’Observatoire Hommes-Milieux du haut-Vicdessos / Haute vallée du Gave.

 

Adhérez !

cliquez ci dessus pour qu'il s'affiche

Nos partenaires

Merci de vos visites