POLYPHONIES DES MONTAGNES GASCONNES par J.J CASTERET

LE THEME

 

Dans les Pyrénées gasconnes, le chant polyphonique s’impose à tous, des messes dominicales jusqu’aux fêtes patronales. Ce patrimoine majeur est, pourtant, longtemps resté méconnu de la recherche scientifique mais aussi des institutions culturelles.

Au terme de quinze ans de recherche, Jean-Jacques Castéret invite ainsi à découvrir toute la richesse d’une pratique sociale qui est loin de représenter un simple « loisir ».

De café en auberge, de fête en festival, il s’attache à la compréhension des règles musicales et humaines de la polyphonie, ainsi qu’à leur sens dans la société traditionnelle et contemporaine.

Il explore, au-delà, l’histoire de cette pratique qui a su se transmettre jusqu’à nos jours : histoire de la transmission dans les cinquante dernières années (Festival de Siros, pastorales, cantèras) ; histoire des Pyrénées au xixe siècle que découvrent voyageurs et romantiques. Mais aussi une longue histoire de plus de cinq siècles du chant polyphonique d’église 

Le chant est aussi l'ame de nos vallées. Il s'est formé par la tradition orale, et les chanteurs ou leurs groupes n'ont pas conscience de leur talent collectif. Parce que c'est simplement leur vie et leur quotidien...  

 

LE CONFERENCIER

 

  • Jean-Jacques Castéret est né à Pau en 1970.

    Directeur adjoint de l’Ethnopôle Institut Occitan Aquitaine – Pôle National de Recherches et de Ressources en Ethnologie, il développe des programmes publics de sauvegarde des archives orales, d’Inventaire et de valorisation du Patrimoine Culturel Immatériel du domaine occitan (www.sondaqui.com). Une mission nationale d’animation de la recherche en ethnomusicologie de la France apparaîtra en 2014.

    Docteur en ethnomusicologie (Université Bordeaux 3 / Lacito du CNRS, 2004), auteur de La polyphonie dans les Pyrénées gasconnes, Tradition, évolution, résilience (L’Harmattan, 2013), il explore les performances polyphoniques aux plans anthropologique, musicologique et historique, s’attachant à la polyphonie comme mode spécifique de « faire musical », comportement expressif, savoir-faire partagé. Ses recherches le conduisent à représenter le domaine français au sein du Research center of European multipart music (Universität für Musik und darstellende Kunst Wien) et à collaborer au Study Group on Multipart Music de l’ICTM.

    Chargé de cours en ethnomusicologie à l’Université Bordeaux 3 – Michel de Montaigne (2006-2011), il intervient au sein des Master recherche et Valorisation des patrimoines de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, et comme directeur de stage (Bordeaux 3, UPPA, Université François Rabelais de Tours, Università degli Studi di Cagliari).

    Chanteur et directeur artistique de l’ensemble de polyphonie Balaguèra, il intervient en Master classes de polyphonie (Conservatoire Occitan de Toulouse, EsMuc de Barcelona, Université Bordeaux 3,…).

    Il est membre de la Société française d’ethnomusicologie et administrateur du CIRIEF.

    1. Ouvrages scientifiques (OS)Ouvrage

  • La polyphonie dans les Pyrénées Gasconnes : Tradition, évolution, résilience, Paris, Ethnomusicologie et anthropologie musicale de l’espace français, L'Harmattan, 2012, 367 p.
  • Chapitre d’ouvrage « Sous le signe du va-et-vient en Béarn & Bas-Adour : construction interactive d'un terrain », in DESPRINGRE André-Marie (ed.), De la Sémiotique de la Parole chantée

Adhérez !

cliquez ci dessus pour qu'il s'affiche

Nos partenaires

Merci de vos visites