LES MOTS DE LA MONTAGNE par Jean EYGUN


LES MOTS DE LA MONTAGNE.

Cette conférence a été l’occasion de voyager dans toute la vallée d’Aspe. Les mots de la montagne pyrénéenne sont pratiquement tous issus de la langue locale de nos aïeux.  : Pour nous, ici, en Vallée d’ASPE celle qu’il se parlait dans notre vallée : le Béarnais.

Pour tous les présents il est apparu que les noms des montagnes, des ruisseaux et des sources, des lieux, des activités humaines portaient la trace de la vie et des usages des habitants.

Dans la salle, nous avions la chance d’avoir des personnes qui parlaient ou comprenaient le Béarnais et d’autres non.

M. EYGUN qui nous présentait cette conférence a su nous montrer que ces mots n’étaient pas liés à un seul lieu, mais au contraire étaient inclus dans le nom de beaucoup d’endroits de la vallée, car ils avaient pour origine une forme du relief, la taille d’une source, la difficulté d’un chemin, la forme du travail pastoral ou d’autres réalités encore. Ils faisaient partie de l’usage courant de la langue

Ceux qui connaissaient la langue y ont trouvé un élargissement de leurs connaissances en réalisant que l’utilisation de ces mots était plus large que le quotidien ne le leur laissait supposer.

Ceux qui ne la connaissaient pas ont découvert un sens aux belles montagnes qu’ils voient ou aiment parcourir, et que derrière ces mots, il y avait des générations d’hommes et de femmes qui vivaient et vivent encore sur un territoire, auxquels ils sont solidement liés par leurs us et coutumes et plus encore par leur langue.


Ceci a pris d’autant plus de réalité que M. EYGUN avait sélectionné des photos de montagnes sources ou autres espaces, illustrant quelques un des mots cités. Il tirait ces photos (et les mots) du livre qu’il a écrit avec le concours  de personnes de VATH D’ASPA :  LES MOTS DE MONTAGNE PYRENEENNE,  au travers de la toponymie de la Vallée d’Aspe

Lors de la sortie du livre, voici ce qui en a été écrit: Ce livre est une fenêtre ouverte sur l'histoire des populations pyrénéennes. A partir des noms de montagne, de forêts, de ruisseau, il cherche à expliquer l'origine du nom. "L'ensemble des noms de lieux de la vallée, constitue une patrimoine, un trésor culturel et linguistique en grand danger de disparition rapide" confie-t-il.


Au total, Cette conférence a été une belle découverte de l’endroit où nous vivons, et susceptible de donner envie à d’autres de venir le partager

Nota: sur les photos qui suivent, vous verrez qu'elles sont annotées en Béarnais. Après les photos vous trouverez la traduction en Français de ces annotations

Nous remercions M. EYGUN pour nous avoir autorisés a utiliser ses Photos


TRADUCTION des annotations des photos incluses dans ce chapitre

Béarnais  /  Français

Eth Pont dera Viga ,-( mot à mot : Le pont de la passerelle de bois) Sarrance /-Eth Portalet (Lo Portau rendut fort. AC Borce,

Vista deth planèr de Lhers presa deth Som de Labigoèr -/--Vue du plateau de Lhers depuis le Som de Labigoèr

Eth valon de Bedós clavat peras penas de Lès e d'Esquit-/--Le vallon de Bedous barré par les falaises de Lées et d'Esquit

Eth vilatge d'Urdòs -/-Le village d'Urdos

Ua bòrda (quartièr de Petrauba – Vath de Lès)-/--Prairies de fauche dans un quartier de granges

Lac d'Ansaba (Lascun)-/---Lac d'Ansabe (Lescun

Hons d'Aidí (Sindicat d'Issaus) Aigas tòrtas--/--Méandres du ruisseau d'Aydi avant la perte en terrain calcaire

Eth Putz d'Arrius, enter Eth Calhau e Eth Còth deth Sauvator -/--Le Puits d'Arrius (Accous)

Tòs deth Cossau (Òussa) -/--Abreuvoir du Coussau (Osse)

Lurts ena Sopena (Òussa) -/--Des coulées de neige

Ordinsa (Bedós) -/- Montagne d'Ourdinse

Planèr e Baracar d'Icheus (pins de montanha e hacs) -/--  Forêt de hêtres sur lapiaz (Icheus)

Cinglas dab pins de montanha  en devath deth Pas der' Òsca -/--  Pins à crochets Implantés sur des vires rocheuses au-dessous du Pas de l'Osque

Eth Cornau (Barlanha), Paisheter e avets, -/-- Pâturage se refermant peu à peu sapinière de Barlagne

Eslarrias en dessús deth vilatge de Lès --/-  Glissoires

Hacs en bòsc d'Issaus -/--Hêtraie  (Forêt d'Issaux,

Eth Malh Acut (en dessús d'Ardiòs) -/-- Piton rocheux au dessus de Lourdios

Era Lia Lavata -/-- Dalle entre Aspe et Estaens

Calhavèras e pins (Eras Torèlas) -/-- Éboulis au dessous des Tourelles

Eth Som Coi -/-- (c'est-à-dire le Mont Chauve)

Sendèr deth Pas d'Asuns -/--  Un sentier pastoral

Eth Pont de Larpet (der Arpet) –/-- Camin dera Matura  Chemin de la Mâture (Forêt d'Issaux)

Eth Pont dera Viga (Sarrança) --/- mot à mot : le pont de la passerelle

Eth Pas deth Cuu,--/--  Accès à la forêt d'Issaux depuis Lourdios

Eth Castèth de Bergot (Acós) --/- Le « château » de Bergout

Era Pena de Lès, --/-- Falaise de Lés de la Vierge ,

Planèr d'Icheus e Arras de Lès --/-  Plateau et lapiaz avec pins à crochets

Paisheters d'estiu -/-- Pâturages d'été

Vacas en paisheter de Camplong --/-  Pâturage de Camplong

Baracar de Barlanha ,-/-- Pins à crochets sur lapiaz Capana de Camplong (teit d'arretges)

Heucars d'Anith (Lès-Atàs) ---/- Fougeraies de basse altitude

Pena de (deth) Boishet (Ardiòs – Varetons) --/-   Falaise envahie de buis

Cinglas en Malh Arroi (Escòt) --/-  Vires du « Rocher Rouge »

Eth Malh Acut (Ardiòs  Camin d'Issaus), --/--Le Rocher Aigu

Er Antic Portalet -/-- L'ancien fortin du Pourtalet


Adhérez !

cliquez ci dessus pour qu'il s'affiche

Nos partenaires

Merci de vos visites