LA CONSTRUCTION DU MÉTRO DE PARIS                par M. Luc CORLOUËR

Conférence « Métro de Paris »

 

Les provinciaux dans la construction du métropolitain de Paris.

 

La trace des Bretons à Paris est prouvée dès le Moyen Age, mais c’est avec la Révolution industrielle et l’avènement du chemin de fer que l’immigration commence, dès la moitié du XIXe.

 

Le Breton est taillable et corvéable à merci. Employé à des tâches ingrates, il ne rechigne jamais on le retrouve fort des halles, manœuvre, chiffonnier, cocher. Quelquefois il arrive à dénicher un poste d’ouvrier spécialisé. Le travail ne manque pas, mais il est mal payé.

 

En 1898 le « métropolitain urbain Parisien » est déclaré d’utilité publique. Une dernière bataille est remportée par la municipalité : le métro ne sortira pas de la capitale. Le chantier est confié à Fulgence Bienvenüe, originaire d’Uzel dans les Côtes du Nord.

 

Dès la fin 1898, les premiers coups de pioches sont portés. La ligne 1 partira de la Porte Maillot jusqu’à Vincennes, elle traversera Paris d’Ouest en Est. Bienvenüe fera recruter dans les campagnes bretonnes et les registres d’embauche de la compagnie Nord-Sud en juin 1908 font apparaître combien les bretons étaient nombreux sur le chantier.

 

Cette conférence et liée au roman « La Tourmente Kenavo », elle permettra de découvrir outre les travaux gigantesques du métro, la vie dure des émigrés bretons du début du XXe siècle.

 

Adhérez !

bulletin d'adhésion 2021-2022

cliquez ci dessus pour télécharger le fichier

Nos partenaires

Merci de vos visites