SEISMES, INCIDENCE SUR LES ROCHES par M. GAUTHIER

LES SEISMES ET LEUR INCIDENCE SUR NOTRE ENVIRONNEMENT, PAR M.GAUTHIER, DE L’ASSOCIATION GEOLVAL

Il faut d’abord avoir à l’esprit la place des séismes dans les catastrophes naturelles. Ils sont au nombre de 500.000 chaque année, relevés par les sismographes du monde entier, la plupart de faible importance et non ressentis par les habitants. Cependant, ce sont 5000 morts qui sont comptabilisés en moyenne chaque année liées aux tremblements de terre, ce qui en fait la plus meurtrière de toutes les catastrophes naturelles.

Pour bien en comprendre la localisation et l’importance il faut connaître ce qui se passe en grande profondeur sous nos pieds et ce qui en découle pour l’évolution de notre Terre, c’est la « circulation » des plaques terrestres sur notre Globe.

Ces déplacements, en apparence très lents, sont parfaitement connus et mesurés, de 1 à 16 cm par an suivant les lieux. Certaines plaques se heurtent et créent de fortes pressions,  et d’autres s’éloignent provoquant des failles. C’est ce que l’on appelle la Tectonique des Plaques. Ces lieux sont bien repérés et vous les retrouverez sur les cartes ci-dessous

Il n’empêche que sur ces lieux, les pressions s’accroissent  très fortement et leur résorption provoque des séismes, qui peuvent avoir des conséquences fortes, avec des éboulements, des failles. En des lieux peuplés les conséquences peuvent en être très fortes en destruction de biens et surtout de vies humaines

Ces tremblements de terre, tout comme l’élargissement continu des failles laisse ainsi des espaces, des cheminées par lesquelles remonte le magma et créant ainsi les phénomènes de vulcanologie.

Aujourd’hui, les séismes, sont parfaitement mesurés, en localisation et profondeur, les sismographes installés un peu partout les repèrent, même si parfois il n’apparait aucun effet en surface, ni même aucun ressenti pour les habitants. Ils sont aujourd’hui repérés en lieu de l’épicentre, sa profondeur et sa magnitude sur l’échelle de RICHTER, étalonnée de 0 à 9. C’est une échelle logarithmique et accroitre la magnitude de 4 à 5 signifie que le séisme a une force 30 fois supérieure.

Les conséquences des séismes sont très variées

-          Au plan humain, nous avons déjà indiqué combien de vies humaines ils coutaient chaque année

-          Au plan économique, ce sont des destructions d’habitations, mais aussi routières et ferroviaires

-          Au plan environnemental et géologique, ce sont l’émergence des failles et décrochements. Lorsque ces séismes et ces failles se font en mer, ils peuvent provoquer des Tsunamis.

-          Ils peuvent aussi avoir pour conséquence un réveil des volcans, ou encore modifier l’hydrologie en surface avec une apparition ou un tarissement de sources

-          Ils peuvent même parvenir à modifier l’axe d’inertie terrestre

La prévision des  séismes :

Elle est encore  très aléatoire. Géologues et géographes connaissent parfaitement les zones de tension de la croute terrestre et les failles qui s’élargissent en permanence. Ils savent ainsi ou vont de situer des séismes importants.

Mais ils ne peuvent aujourd’hui prévoir, ni la date, ni la magnitude, ni la localisation précise

 

.

Adhérez !

cliquez ci dessus pour qu'il s'affiche

Nos partenaires

Merci de vos visites