LA FRANC MAÇONNERIE PAR  Mr Maurice BELAUD

Monsieur Maurice BELAUD, jeune ingénieur a été pendant six années dans la Marine Nationale, durant lesquelles il a parcouru les mers et les continents. Entré ensuite dans la fonction publique, il a travaillé jusqu’à sa retraite dans une grande collectivité territoriale. Par ailleurs, c’est un passionné de Harley Davidson et d’Indian.

 

La Conférence

·         L'origine de la Franc-Maçonnerie et son évolution en France.

·         La Franc-Maçonnerie dans le monde et en France.

·         Les divers Ordres, Obédiences et Rites Maçonniques.

·         Le grand Prieuré des Gaules, Ordre Chrétien et Templier, son origine et son histoire.

·         Les Grandes actions de la Franc-Maçonnerie, les Grands noms.

·         La Franc Maçonnerie et le pouvoir.

·         La Doctrine élémentaire, l'objectif poursuivi et la recherche de la connaissance de soi.

·         De l'idée d'adhérer, à l'initiation et à la pratique de la bienfaisance.

 

 

Lors des questions/réponses, Monsieur BELAUD pourra aussi évoquer, à titre d’exemple, ses travaux de recherche sur une « Loge Maçonnique à Blaye en Gironde au XVIIIème et XIXème »

Marchant vers la lumière
Marchant vers la lumière

1ère conférence de la saison dans la Salle des Fêtes en application des règles sanitaires

Compte rendu de la conférence sur la Franc Maçonnerie

*************************************

Le préambule informe des limites de l’intervention.

En particulier les noms des Francs-Maçons cités seront ceux qui ont communiqué publiquement leur appartenance ou font partie de l’Histoire. Aucun détail de la cérémonie d’initiation ne sera cité. Le but de l’intervenant est de faire mieux comprendre ce qu’est la Franc Maçonnerie, son histoire, son étendue, sa doctrine, ses grands noms, ses réussites et ses échecs.

Il sera répondu aux questions sans aller au-delà de ce qui est convenu.

 

1-      L’origine de la Franc Maçonnerie et son évolution en France :

Au Moyen-Age, ce sont des sociétés professionnelles qui prennent en charge un pan de la vie de leurs membres, de la solidarité à la spiritualité. Les loges opératives se créent ainsi.  Mais au XVIII° siècle, quelques loges vont accepter des membres étrangers au métier et c’est l’origine de la Maçonnerie Spéculative. Ces Loges vont se développer en Grande Bretagne et en 1717, quelques Loges se fédèrent et créent la Grande Loge de Londres et de Westminster. En 1723, les Constitutions d’Anderson sont publiées. Elles apportent des innovations capitales aux Francs-Maçons comme la liberté de conscience.

En 1725, c’est l’implantation de la Franc Maçonnerie en France qui ne touche au début que la haute aristocratie. A partir de 1740, la Maçonnerie va se diffuser dans toute la France. Les Loges sont un lieu de convivialité où les Frères célèbrent la vertu et l’égalité. En 1773, la Maçonnerie se dote d’un centre commun et d’une autorité reconnue et c’est la formation du Grand Orient de France. On trouve aux leviers de commande de la Maçonnerie française la noblesse libérale et la bourgeoisie éclairée. Elles joueront un rôle de premier plan dans les événements de la Révolution de 1789. Entre 1800 et 1815, la Maçonnerie fut à la fois favorisée et étroitement surveillée. Sur les 25 maréchaux d’Empire, 17 sont Franc Maçons. En 1830, de très nombreux maçons sont impliqués dans les Trois Glorieuses et le Parti du Mouvement dont le Frère Lafayette est la figure emblématique. L’année 1948 va voir l’émergence de la première génération de loges engagées et le gouvernement de la Seconde République compte de nombreux Maçons dont Victor Schoelcher qui fait aboutir son combat pour l’abolition de l’esclavage. La consolidation de la III° République dans les années 1880 marque le retour de la Maçonnerie dans l’espace social. En 1877 le Convent du Grand Orient abolit le principe de l’obligation religieuse et ainsi est née la maçonnerie libérale qui laisse à ses membres la liberté de croire ou de ne pas croire.

Les débats sur l’entrée des femmes en Franc Maçonnerie vont se multiplier entre 1880 et 1920. En 1893 se crée une obédience accueillant hommes et femmes sur un pied d’égalité : Le Droit Humain. Après 1901 est créée la Grande Loge Féminine de France. Mais dès que l’extrême droite prend le pouvoir, en Italie, en Allemagne et en France à l’occasion de l’occupation nazie, les loges sont interdites et les Maçons pourchassés. La Franc Maçonnerie sera une des composantes très importante de la Résistance Française.

 

2-      La Franc Maçonnerie dans le monde, en France et avec les différents types de pratique :

La Franc Maçonnerie est présente dans tous les pays démocratiques sur le globe. Il y aurait deux à trois millions de Frères et Sœurs dans le monde. On estime que l’on peut diviser la Franc Maçonnerie en quatre types : La Franc Maçonnerie athée, agnostique et souvent anticléricale ; la Maçonnerie symbolique dans laquelle on peut croire en un Dieu révélé ; la Maçonnerie religieuse qui couvre la majorité des loges en pays anglo-saxons ; la Franc Maçonnerie chrétienne minoritaire et très élitiste.

Dans le monde, elle est divisée en plusieurs sphères : Les Anglo-saxons avec une Franc Maçonnerie très fraternelle, elle crée des orphelinats, des hôpitaux, des écoles… ; Les Européens avec une Maçonnerie davantage spirituelle qui se veut être un « laboratoire d’idées pour faire avancer la société » ; La France où se côtoient des obédiences Masculines, Féminines et Mixtes. On trouve les obédiences « progressives » ou l’on ne parle pas de politique et de religion dans les loges. Les obédiences « progressistes » ou « libérales qui autorisent les débats politiques et religieux en loge. Elles ont une fibre sociale affirmée et sont mixtes ou mono genres. Les obédiences « traditionnelles » sont souvent axées autour d’un seul et même rite.

 

3-      Les divers Ordres, Obédiences et Rites Maçonniques :

L’Ordre, la Franc Maçonnerie initiatique, n’a pas d’origine historiquement connue, cela date de temps immémoriaux. L’Ordre est universel et d’essence indéfinissable et absolue. Une obédience est un regroupement de loges maçonniques. Ce sont des créations récentes soumises à toutes les fluctuations inhérentes à la faiblesse congénitale de l’esprit humain. Un rite maçonnique est un ensemble cohérent de rituels et de pratiques qui définissent un cérémonial maçonnique comme la composition et la disposition de la Loge avec la cérémonie des grades. Les rites sont composés de symboles, mots, gestes et signes ; cinq à six d’entre eux sont majoritairement pratiqués.

La Franc Maçonnerie en tant qu’Ordre initiatique transmet son initiation en plusieurs fois. Il y a trois degrés ou « grades » dans la Franc Maçonnerie universelle et traditionnelle : Apprenti, Compagnon et Maître. Dans tous les rites, dans tous les pays, ces trois grades existent avec les mêmes mots et signes de reconnaissance. Dans la Franc Maçonnerie, chaque système a rajouté d’autres grades ; Le Rite Ecossais Ancien et Accepté compte 33 degrés, Le Rite Ecossais Rectifié comporte six degrés.                                       
On estime qu’il y a de l’ordre de 150 000 Francs-Maçons en France répartis entre 38 Ordres et obédiences parmi lesquelles le Grand Orient de France (GODF), La Grande Loge de France (GLDF), La Grande Loge Nationale de France (GLNF), La Grande Loge Féminine de France (GLFF), Le Grand Prieuré des Gaules (GPDG) etc…

 

4-      Le Grand Prieuré des Gaules, Ordre Chrétien et Templier, son origine et son histoire :

Les origines du Grand Prieuré des Gaules se trouvent au XVIII° siècle avec l’apparition du Rite Ecossais. La Franc Maçonnerie importée au XVIII° siècle de Grande-Bretagne s’implante en France en 1725. La maçonnerie écossaise créée sous l’impulsion du baron de Hund faisait partie d’une obédience nommée « La Stricte Observance » qui s’installera en France, au Danemark, en Pologne, en Hongrie et en Russie. Elle descendait en ligne directe de l’Ordre du Temple. En 1776, on voit émerger en France un Frère qui s’appelle Jean Baptiste Willermoz qui sera à l’origine du Régime Ecossais Rectifié. Lors du Convent des Gaules en 1778 et Convent de Wilhelmsbad en 1782, il remet en cause la filiation templière et ne conserve que le lien symbolique avec les Templiers. Lors de ces Convents de 1778 et 1782 furent écrits le « Code Maçonnique des Loges Réunies et Rectifiées de France », les Rituels des trois premiers grades (Apprentis, Compagnons et Maîtres), les Rituels du V° et VI° grade, la Règle Maçonnique en neuf articles. L’ensemble de ces textes est toujours en pratique de nos jours et n’a subi que peu d’évolutions.

La révolution laissa la Maçonnerie en général et le Régime Ecossais Rectifié plus encore dans un état de grande faiblesse. Avec la chute de l’Empire en 1813, il sera en position délicate, et en 1828 les travaux cessèrent. Les archives furent remises en Suisse au grand Prieuré d’Helvétie. Il y eu une tentative de retour en 1910 sous l’impulsion de trois Frères du Grand Orient dont Camille Savoire mais des difficultés surgirent avec le Grand Orient et durèrent jusqu’en 1934. Le 23 mars 1935, Camille Savoire recevait une Patente officielle de la Préfecture de Genève et le Grand Prieuré des Gaules formerait désormais un Ordre autonome et Indépendant. Le 3 septembre 1939, jour de la déclaration de guerre, Camille Savoire mettait officiellement l’Ordre en sommeil. Le G.P.D.G. sort du sommeil le 15 février 1947. En 1958, la Grande Loge du G.P.D.G. confie le soin de gérer ses trois premiers grades à la Grande Loge Nationale de France. Au début des années 2000, un conflit éclate entre le G.P.D.G. et la G.L.N.F. et les deux entités se séparent. Le Grand Prieuré Des Gaules retrouve son autonomie complète.

 

5-      Les Grandes Actions de la Franc Maçonnerie ; les grands noms ; La Franc Maçonnerie et le pouvoir :

La liberté d’association fut en France, une conquête de la Maçonnerie qui anticipa sur une législation qui n’aboutit qu’en 1901. Le combat républicain et anticlérical d’une majorité des Maçons de la III° République s’incarne principalement dans la revendication d’une école obligatoire, gratuite et laïque en opposition avec la droite conservatrice. Cela conduit à des résultats tangibles comme la séparation des Eglises et de l’Etat ; la législation sur le divorce ; la laïcisation du statut des infirmières et des instituteurs ; la crémation etc... Et sous la Cinquième République, on doit aux Maçons d’avoir favorisé l’adoption de lois comme la libération de la contraception, la suppression de la peine de mort, la majorité dès l’âge de 18 ans, la décentralisation etc… Mais il y a eu des échecs, notamment avec le projet de loi sur l’école privée. Parmi les grands noms, on trouve Goethe, Mozart, Liszt, Stendhal Voltaire, Montesquieu, mais aussi Franklin, La Fayette, Guillotin, Washington, Schoelcher, Jule Ferry, Gambetta et Xavier Bertrand, Marc Blondel, Gérard Collomb, Jean Luc Mélenchon…

 

6-      La Doctrine élémentaire, l’objectif poursuivi et la recherche de la connaissance de soi :

Toute la Franc Maçonnerie est faite d’enseignements. Dans certains Ordres et Obédiences, cet enseignement prend pour fondement la doctrine chrétienne. L’objectif final est de mieux se connaitre soi-même. Le Maçon doit être animé par un sentiment profond d’amour d’autrui qui entrainera une réaction de solidarité active et engagée. Il devra retrouver sa nature originelle pour se distinguer des autres hommes ce qui l’obligera à pratiquer une bienfaisance active et éclairée.

 

7-      De l’idée d’adhérer à l’initiation et à la pratique de la bienfaisance :

A un moment de son existence, chacun d’entre nous peut se poser des questions sur la conduite de sa vie et sur son devenir. Certains font le choix de demander d’entrer en Maçonnerie ou sont parrainés par un Frère mais la route est longue. Après de nombreuses enquêtes, il sera à l’admission après un vote à l’issue duquel il ne doit pas être « blackboulé ». Il sera initié et franchira les grades durant lesquels il apprendra à mieux se connaitre. Il apprendra la fraternité, l’humilité, les vertus théologales et les vertus cardinales. Il devra pratiquer l’humilité, lutter contre son égo et pratiquer la bienfaisance active et éclairée. La route est longue mais particulièrement enrichissante.

Adhérez !

bulletin d'adhésion 2020-2021

cliquez ci dessus pour télécharger le fichier

Nos partenaires

Merci de vos visites