FRONTIERES ET ARTS par Mme LE CORRE

 

·               

 

Titre : Frontières & arts

 

Argumentaire

 

 

 

Les arts donnent à penser les frontières géopolitiques, question à la fois historique et urgente.

 

Sans doute, parce que les artistes sont résolument des êtres de passages. Des passants, des passeurs, des voyageurs, en transit sur le bord mouvant des mondes réel et artistique, à leur jonction. Par leurs déplacements physiques, rêvés ou théoriques, ils font bouger les lignes, les places, les fronts, les frontières.

 

 

 

Pourtant, la frontière, en tant qu’instrument de délimitation d’un territoire, peut sembler antimonique avec l’art comme espace illimité de création. Comment la liberté artistique travaille-t-elle les frontières et réciproquement ?

 

La question est celle des usages – à la fois géopolitiques et géoartistiques - de la frontière, traitée à partir de deux ouvrages, celui du géographe Michel Foucher, L’obsession des frontières (2009) et celui du philosophe Régis Debray, Éloge des frontières (2010).

 

 

 

La conférence se construit à partir et autour de quelques œuvres d’art du XXème et XXIème siècle, leur analyse rendant compte de la spécificité d’une approche artistique des frontières. Une approche sensible, incarnée et engagée.  

 

Parmi les artistes convoqués dans le cadre de cette conférence, citons : à propos de la frontière entre Israël et l’État palestinien, Francis Alÿs, Esther Ferrer et Sigalit Landau. À propos de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, Antoine d’Agata. À propos de la frontière entre la France et l’Espagne, Ana Malagrida, etc.

 

 

Brève présentation de la conférencière

 

Sandrine Le Corre, docteure en Esthétique, sciences & technologies des arts, membre du Labo AIAC, Arts des Images & Art Contemporain, Université Paris 8, chargée de cours à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.  

 

 

 

Adhérez !

cliquez ci dessus pour qu'il s'affiche

Nos partenaires

Merci de vos visites